Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Catherine E. BAJZAK

BAJZAK, C.E., M.O. HAMMILL, G.B. STENSON, S. PRINSENBERG, 2011. Drifting away : implications of changes in ice conditions for a pack-ice-breeding phocid, the Harp Seal (Pagophilus groenlandicus). Can. J. Zool., 89(11): 1050-1062 .

Les phoques du Groenland (Pagophilus groenlandicus (Erxleben, 1777)) ont besoin de banquise dérivante pour mettre bas, allaiter et comme plate-forme de repos pour les nouveau-nés après le sevrage. Des données sur la localisation annuelle des aires de mise-bas dans le Golfe du St-Laurent collectées entre 1977 et 2011 ont été combinées avec des données de couverture de glace (épaisseur et durée) pour vérifier si les phoques du Groenland femelles sélectionnent activement des caractéristiques de glace particulières pour leur plate-forme de reproduction et pour décrire comment ces caractéristiques de glace ont varié au cours des 40 dernières années à trois échelles spatiales, le golfe du St-Laurent, le sud du golfe et l’« aire traditionnelle de mise-bas » à l’intérieur du sud du golfe. D’après nos analyses, les phoques du Groenland préfèrent les stades de glaces les plus épaisses disponibles dans le golfe, soit la glace blanchâtre et la glace de première année. Les années avec une couverture de glace inférieure à la moyenne étaient plus fréquentes pour les glaces blanchâtres et de première année requises que pour la couverture de glace totale et moins fréquentes à l’échelle de l’« aire traditionnelle de mise-bas » proche des côtes nord-ouest des îles de la Madeleine qu’à l’échelle du golfe du St-Laurent. La fréquence des années à faible concentration de glace a augmenté et la durée de la saison de glace diminué au cours de la dernière décennie. Notre étude a montré que la disponibilité temporelle et la distribution spatiale de la glace utilisée par les phoques sont importantes lorsque l’on évalue les effets des changements de condition de glace plutôt que la couverture de la glace dans son ensemble.©2011 NRC Research Press