Contenu archivé

L’information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Bibliographie de l'Institut Maurice-Lamontagne

Richard BAILEY

SAVARIA, J.-Y., G. CANTIN, L. BOSSÉ, R. BAILEY, L. PROVENCHER, F. PROUST, 2008. Proceedings from a scientific workshop on marine mammals, their habitats and food resources, held in Mont-Joli (Quebec) from April 3 to 7, 2000, within the context of the St. Lawrence Estuary Marine Protected Area project. Can. Manuscr. Rep. Fish. Aquat. Sci., 2647, 124 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Ce rapport manuscrit fait suite à un atelier scientifique tenu à l'Institut Maurice-Lamontagne en avril 2000, portant sur les mammifères marins fréquentant l'estuaire du Saint-Laurent. Le but de cet atelier était de vérifier la pertinence scientifique de l'établissement d'une zone de protection marine (ZPM) dans l'estuaire du Saint-Laurent visant la protection des mammifères marins, de leurs habitats et de leurs ressources alimentaires. Les problèmes actuels et potentiels pour les mammifères marins, découlant essentiellement des activités humaines se déroulant dans le secteur, ont été débattus par les participants, ce qui leur a permis d'établir un ordre de priorité de ces différents problèmes ainsi que d'évaluer la pertinence des limites proposées de la ZPM. Le dérangement, la contamination et le manque de connaissances ont été ciblés comme étant les problèmes les plus importants. Enfin, les participants ont jugé qu’en raison de l'ampleur des problèmes auxquels font face les mammifères marins, l'établissement de la ZPM est justifié, voire essentiel à la protection de ces animaux et de leurs habitats.

SAVARIA, J.-Y., G. CANTIN, L. BOSSE, R. BAILEY, L. PROVENCHER, F. PROUST, 2003. Compte rendu d'un atelier scientifique sur les mammifères marins, leurs habitats et leurs ressources alimentaires, tenu à Mont-Joli (Québec) du 3 au 7 avril 2000 (…). Rapp. manus. can. sci. halieut. aquat., 2647, 127 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Ce rapport manuscrit fait suite à un atelier scientifique tenu à l’Institut Maurice-Lamontagne en avril 2000, portant sur les mammifères marins fréquentant l'estuaire du Saint-Laurent. Le but de cet atelier était de vérifier la pertinence scientifique de l'établissement d'une zone de protection marine (ZPM) dans l'estuaire du Saint-Laurent visant la protection des mammifères marins, de leurs habitats et de leurs ressources alimentaires. Les problèmes actuels et potentiels pour les mammifères marins, découlant essentiellement des activités humaines se déroulant dans le secteur, ont été débattus par les participants, ce qui leur a permis d'établir un ordre de priorité de ces différents problèmes ainsi que d'évaluer la pertinence des limites proposées de la ZPM. Le dérangement, la contamination et le manque de connaissances ont été ciblés comme étant les problèmes les plus importants. Enfin, les participants ont jugé qu’en raison de l'ampleur des problèmes auxquels font face les mammifères marins, l'établissement de la ZPM est justifié, voire essentiel à la protection de ces animaux et de leurs habitats.

COMITÉ SUR LE RÉTABLISSEMENT DU BÉLUGA DU SAINT-LAURENT (Canada), 1998. Mise en oeuvre du Plan de rétablissement du béluga du Saint-Laurent : 1996-1997. Institut Maurice-Lamontagne, Mont-Joli, Québec et Fonds mondial pour la nature - Canada, Montréal, 102 p.

ÉQUIPE DE RÉTABLISSEMENT DU BÉLUGA DU SAINT-LAURENT (Canada), 1995. Plan de rétablissement du béluga du Saint-Laurent. Institut Maurice-Lamontagne, Mont-Joli, Québec et Fonds mondial pour la nature - Canada, Montréal, 73 p.

HARDY, D., J.-D. DUTIL, J. MUNRO, L. PROVENCHER, R.F.J. BAILEY, J.-C.F. BRÊTHES, 1994. La stabulation du crabe des neiges (Chionoecetes opilio). Rapp. can. ind. sci. halieut. aquat., 224, 39 p.

Cliquer pour voir tout le texte

La saison de pêche au crabe des neiges (Chionoecetes opilio) est courte. Il en résulte une surabondance de crabe frais en saison. Hors saison et dans les grands centres, le crabe frais est rarement présent sur les marchés. La stabulation consiste à garder à jeun et vivants les crabes commerciaux pour les rendre disponibles en dehors de la saison de pêche. Nous faisons le bilan des connaissances acquises sur les exigences biologiques du crabe des neiges, sur les modes de manutention et de transport, de même que sur les techniques de stabulation. Lors de la capture, les crabes doivent être manipulés avec soin et on doit éviter d'exposer les crabes à de l'eau qui est à plus de 10 °C ou à moins de 22 ppt de salinité. Pour la stabulation en mer, les crabes peuvent être gardés dans des cages ou dans des casiers. Les meilleurs résultats sont obtenus à des sites profonds où l'eau est froide et la salinité élevée. Pour la stabulation en bassins, une eau froide et de salinité élevée est également requise. D'excellents résultats ont été obtenus en bassin pour des crabes à jeun, jusqu'à 3,5 mois à 5 °C et 5,5 mois à 0 °C. Dans ces conditions, la qualité de la chair reste élevée et les taux de mortalité sont faibles. Les densités optimales de stabulation et la tolérance aux déchets métaboliques et aux faibles concentrations d'oxygène dissous sont méconnues. Pour compenser le manque de données sur le crabe, nous faisons le parallèle avec la stabulation du homard qui est pratiquée depuis plusieurs années.

BERTHIAUME, L., J. HEPPELL, M. DÉSY, L. LEBLANC, R. LALLIER, R. BAILEY, J.-D. DUTIL, 1993. Manifestation of lymphocystis disease in American plaice (Hippoglossoides platessoides) exposed to low salinities. Can. J. Fish. Aquat. Sci., 50: 430-434.

CORMIER, R.J., A.R. FRASER, R.F.J. BAILEY, N. RAYMOND, 1992. Hemolymph ecdysone concentration as a function of sexual maturity in the male snow crab (Chionoecetes opilio). Can. J. Fish. Aquat. Sci., 49: 1619-1623.

ROBICHAUD, D.A., R.W. ELNER, R.F.J. BAILEY, 1991. Differential selection of crab Chionoecetes opilio and Hyas spp. as prey by sympatric cod Gadus morhua and thorny skate Raja radiata. Fish. Bull., 89: 669-680.

BAILEY, R., 1991. Implications pathologiques des ensemencements. Pages 160-166 in Colloque sur l'ensemencement, les 1-2-3 mars 1991, Holiday Inn, Sainte-Foy. Ministère de l'agriculture, des pêcheries et de l'alimentation, Québec.

DUFOUR, R., R. BAILEY, 1990. Snow crab growth and stock size estimations obtained with coded wire tags in the St. Lawrence Estuary. Pages 505-516 in Proceedings of the International Symposium on King and Tanner Crabs, November 28-30, 1989, Alaska, USA . Alaska Sea Grant College Program, University of Alaska (Alaska Sea Grant Report, 90-04).

HURLEY, G.V., R.W. ELNER, D.M. TAYLOR, R.F.J. BAILEY, 1990. Evaluation of snow crab tags retainable through molting. Am. Fish. Soc. Symp., 7: 84-93.

ROBICHAUD, D.A., R.F.J. BAILEY, R.W. ELNER, 1989. Growth and distribution of snow crab (Chionoecetes opilio), in the southeastern Gulf of St. Lawrence. J. Shellfish Res., 8: 13-23.

DUTIL, J.-D., C. CANTIN, P. LAUZIER, M. NAUD, J. MUNRO, R. BAILEY, 1989. L'élevage de la morue franche, Gadus morhua : réalités biologiques et économiques. Rapp. can. ind. sci. halieut. aquat., 200, 41 p.

Cliquer pour voir tout le texte

Du strict point de vue biologique, l'élevage de la morue franche semble prometteur. La morue tolère de larges écarts des conditions environnementales et la production de larves et de juvéniles à partir de stocks de géniteurs est relativement simple. Par contre, la production de juvéniles pourrait être facilitée si nous connaissions mieux les besoins nutritionnels des larves. Nous disposons de peu d'informations sur les taux de mortalité de morue pendant la phase d'engraissement. Au Québec, certaines indications telles la baisse des débarquements et la rareté de morue de forte taille suggèrent une possibilité de marché pour une production aquicole de morue. Par contre, comme le marché des produits halieutiques est influencé par des variables ayant une portée à l'échelle mondiale, c'est à ce niveau que se dessine la tendance des prix. Actuellement, le jeu de l'offre et de la demande mondiale fait en sorte que les prix sont à la baisse. L'élevage de la morue, que ce soit en Écosse ou au Québec, sur la Basse Côte-Nord, ne semble pas rentable dans les conditions actuelles.

BAILEY, R.F.J., R.W. ELNER, 1989. Northwest Atlantic snow crab fisheries : lessons in research and management. Pages 261-280 in J.F. Caddy (ed.). Marine invertebrate fisheries : their assessment and management. J. Wiley & Sons.

BAILEY, R.F.J., R. DUFOUR, 1987. Field use of an injected ferromagnetic tag on the snow crab (Chionoecetes opilio O. Fab.). J. Cons. Int. Explor. Mer, 43: 237-244.

BAILEY, R., J.-M. COUTU, 1987. Crabe des neiges (Chionoecetes opilio) de l'estuaire et du nord du golfe du Saint-Laurent : évaluation de 1986. CSCPCA doc. rech., 87/70, 41 p.

BOUCHARD, R., J.-C. F. BRÊTHES, G. DESROSIERS, R.F.J. BAILEY, 1986. Changes in size distribution of snow crabs (Chionoecetes opilio) in the southwestern Gulf of St. Lawrence. J. Northwest Atl. Fish. Sci., 7: 67-75.

Cliquer pour voir tout le texte

ROBICHAUD, D.A., R.F.J. BAILEY, R.W. ELNER, 1986. The predatory behaviour of cod (Gadus morhua) and skate (Raja radiata) on crab prey species (Chionoecetes opilio, Hyas araneus and H. coarctatus). ICES C.M., 1986/G:47, 32 p.

ELNER, R.W., R.F.J. BAILEY, 1986. Differential susceptibility of Atlantic snow crab, Chionoecetes opilio, stocks to management. Pages 335-346 in G.S. Jamieson & N. Bourne (ed.). North Pacific Workshop on Stock Assessment and Management of Invertebrates. Dept. of Fisheries and Oceans (Can. Spec. Publ. Fish. Aquat. Sci., 92) .

Un examen de la pêche du crabe des neiges (Chionoecetes opilio) dans le golfe Saint-Laurent et autour de l'Île du Cap-Breton révèle un paradoxe dans les réactions au même système de gestion; la production et l'abondance semblent avoir augmenté dans un stock soumis à une forte pression de pêche et sont demeurées stables dans un autre, tandis qu'un troisième stock a connu une forte baisse. Bien que l'exploitation vise exclusivement les mâles adultes et qu'il semble que les niveaux élevés de fécondité aient été maintenus, le recrutement a été imprévisible. Nous discutons du rôle que peuvent jouer divers facteurs biotiques et abiotiques en ce qui concerne les tendances observées dans le recrutement. Pour le moment, l'incohérence de la dynamique des populations de crabe des neiges, telle que démontrée dans des conditions d'exploitation, ne permet pas de prévoir le recrutement et empêche une gestion efficace.